Mention Sciences et Numérique pour la Santé – Parcours Bioinformatique, Connaissances, Données

Documents : présentation – liste des modules

Présentation et Objectifs : Une formation offrant des connaissances pluridisciplinaires dans le domaine de la bioinformatique, des systèmes d’informations, de l’extraction de connaissances pour les sciences du vivant: une réponse pertinente aux attentes des biologistes!

Investir dans ce domaine, c’est rejoindre des métiers du Numérique et donc de l’avenir. Les évolutions démographiques, le vieillissement de la population, les progrès généraux de la médecine, la recherche de la sécurité, la complexité des processus, le développement de nouvelles molécules, les évolutions technologiques de la médecine accroissent les exigences en matière de santé. Tant en termes de recherche thérapeutique que d’organisation du système de soins et de besoins
individuels, les attentes sont fortes et les demandes pointues. C’est donc répondre aux besoins des sciences du vivant de manière générale.

Promotions 2016-2017 ( Photos des Montpellier Omics Days 2017 avec des étudiants M1/M2 BCD mais aussi des anciens BCD et des étudiants du master Statistiques et Sciences de la Vie… et un jeune invité )

 

Besoins identifiés:

  • Manipulation et mise en lien des données de différentes natures
  • Maîtrise des outils bioinformatiques et des banques de données
  • Connaissance des problématiques liées à la santé
  • Conception et gestion des architectures des systèmes d’information
  • Développement de logiciels/bases de données/outils web dédiés
  • Analyse de données « omiques » (transcriptomique, génomique, . . .)
  • Maîtrise du processus d’extraction de connaissances et les techniques de fouilles de données
  • dans un but d’aide à la décision
  • Compréhension des enjeux sociétaux, éthiques et industriels

Responsable pédagogique parcours BCD du master SNS :

Responsables pédagogiques master SNS :

  • Maurice HAYOT
  • Pascal PONCELET

Conditions d’accès sur dossier :

  • aux étudiants de Licence ou Master
  • aux élèves ingénieurs ou ingénieurs,
  • aux internes et docteurs en médecine,
  • aux salariés et demandeurs d’emploi.
  • Accès en Master 1 : Nous admettons les étudiants titulaires d’une Licence en biologie, Santé, Informatique et bioinformatique mais aussi les étudiants ayant déjà réalisé une ou deux années d’un autre Master ou un Doctorat et venant chercher une spécialisation.
  • Accès en Master 2 : Les étudiants de notre parcours sont formés à l’informatique, la biologie et la santé dès le M1. Ne peuvent prétendre à une inscription au M2 que des étudiants ayant obtenu un M1 en bioinformatique ou en Sciences & Numérique pour la Santé. Les étudiants ayant obtenu un M1 ou un M2 dans une discipline unique (Sciences du Vivant ou Informatique) sont automatiquement redirigés vers une inscription en M1.

Insertion professionnelle :

À l’issue de la formation les étudiants seront capables de :

  • Maîtriser les outils bioinformatiques et les banques de données dans le domaine Biologie-Santé et de l’Agronomie
  • Maîtriser des techniques de fouilles de données
  • Développer des chaînes de traitements pour l’analyse de données génomiques, postgénomiques et structurales, des processus de développement de logiciels et de bases de données
  • Savoir prendre en compte des enjeux industriels, économiques et professionnels, dont innovation, propriété intellectuelle et industrielle, éthique, sécurité
  • Définir, organiser et gérer des systèmes d’information
  • Extraire des connaissances à partir de données biologiques et médicales

Les étudiants exerceront des métiers d’ingénieur dans le secteur public ou privé. Dans le secteur privé, ils travailleront dans une équipe R&D pour l’industrie pharmaceutique ou agro-alimentaire, que ce soit dans de grands groupes ou dans des PME innovantes. Alternativement, ils pourront occuper des postes de cadre et à terme de chef de projet dans des Sociétés de Service en Informatique (SSII) pour la production d’outils logiciels dédiés. Dans le secteur public, les professionnels formés occuperont des emplois d’ingénieur hospitalier, ou d’ingénieur à l’interface entre l’informatique et la santé.

Contact administratif : Claudie Fabry /  claudie.fabry@umontpellier.fr

Contact pédagogique: Anna-Sophie Fiston-Lavier / anna-sophie.fiston-lavier@umontpellier.fr

Site web : http://sns.edu.umontpellier.fr/